SYNDROME CHEZ L'ADULTE

Syndrome des jambes sans repos ou maladie de Willis-Ekbom

Récemment rebaptisé maladie de Willis-Ekbom (MWE), le syndrome des jambes sans repos (SJSR) toucherait quotidiennement plus de 3% de la population française. Ce syndrome provoque, chez les personnes atteintes, des sensations désagréables dans les jambes, voire les bras, qui vont de la simple démangeaison (souvent des picotements dans les jambes) à la décharge électrique douloureuse, lorsqu'elles sont au repos.

Le seul moyen de calmer ces sensations dans les membres consiste à les bouger. Ces sensations sont en général accrues en soirée et la nuit, - bien qu'elles puissent se manifester également en journée dans les cas sévères et très sévères - et provoquer des graves insomnies. Dans ce cas, la maladie de Willis-Ekbom devient un véritable fléau pour les personnes atteintes et a des répercussions graves sur la qualité de vie au quotidien.

Causes du syndrome

Trois formes des jambes sans repos ont pu être identifiées :

  1. Les formes secondaires ont des causes médicales, comme la grossesse, les carences en fer, le diabète, l'insuffisance rénale..., qui peuvent être traitées ou sont passagères. De même, certains médicaments peuvent déclencher ou aggraver les symptômes, comme les neuroleptiques, les antihistaminiques ou les antidépresseurs.
  2. Les formes familiales ou génétiques et dans ce cas plusieurs membres de la famille sont atteints.
  3. Enfin la forme idiopathique pour laquelle aucune des deux causes précédentes n'a pu être identifiée.

Le syndrome n'est, a priori, pas une maladie des jambes dans le sens où les jambes ne sont pas à l'origine des troubles mais sont la manifestation de ces derniers.

Pour savoir si vous présentez les symptômes, consultez notre page Diagnostic des jambes sans repos.

Les missions de l'AFE

C'est parce que la maladie de Willis-Ekbom est encore trop mal connue, du grand public mais aussi de certains médecins, que l'Association France Ekbom (anciennement Association Française des Personnes Affectées par le Syndrome des Jambes sans Repos) existe et se bat au quotidien.

Ainsi, l'association a pour objectif principal d'accompagner et de conseiller les personnes atteintes, leur entourage mais également d'aider la recherche médicale pour mieux comprendre la maladie et aider à trouver des traitements pour les jambes sans repos. Créée et gérée par des personnes atteintes du syndrome, l'association est aujourd'hui reconnue d'utilité publique.

C'est pour toutes ces raisons que l'association a besoin de tous pour continuer son combat et aider les patients. Que vous soyez atteints ou non, vous pouvez rejoindre l'association ou faire un don.