Témoignage de Mirose

Mon histoire :

UN MAL INGERABLE
Mirose

Je souffre du syndrome des jambes sans repos depuis près de 20 ans et suis sous agonistes dopaminergiques depuis 10 ans.  Dans ma famille, c’était une maladie connue – on l’appelait le mal du repos. Il y a des périodes où les douleurs sont réellement ingérables

DES NUITS A MARCHER

Je connais les nuits sans sommeil à marcher de long en large dans mon salon. Il m’est arrivé de prendre mon chien en pleine nuit pour aller le promener car seule une marche rapide et la fraîcheur atténuaient les douleurs.  Malgré le soulagement apporté par les médicaments, je n’avais pas encore réussi à stabiliser mes crises.

LA MEDECINE DOUCE ET TRAITEMENTS TRADITIONNELS

De plus, je supporte mal l’idée de devoir prendre des médicaments le restant de ma vie – non sans effets secondaires (prise de poids, addiction etc…) – et j’ai essayé par plusieurs moyens de soulager mes douleurs au moyen de médecine douce.

L’acupuncture,  la phytothérapie, l’homéopathie, la cuisine sans gluten et sans lactose n’ont apporté aucune amélioration. J’ai trouvé une atténuation des crises avec  une semaine de jeûne thérapeutique ainsi que de la méditation et du qi-gong pratiqués régulièrement.

Dernièrement, quelques séances de magnétisme ont réussi à rééquilibrer mes énergies. J’ai retrouvé un sommeil que je n’avais plus depuis plusieurs années.  Je prends toujours mes médicaments et si les bienfaits perdurent,  avec l’accord de mon neurologue j’essaierai de diminuer la prise de médicaments.

Pour quelles raisons ai-je adhéré à l'AFE :

Ce que l'AFE m'a apporté :

L'entraide, le réconfort et l'information rapide dès que du nouveau se produit concernant la maladie, la recherche.