Recherche médicale

L'association France-Ekbom et la recherche médicale

L’AFE a pour mission de promouvoir, soutenir et accompagner des projets de recherche clinique et fondamentale afin d’améliorer la compréhension de la physiopathologie de la maladie de Willis-Ekbom et de promouvoir de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Depuis 2006 et grâce à l’impulsion de l’AFSJR (devenue l'AFE le 17 mars 2012) , 6 projets de recherche clinique et fondamentale ont été menés.

Les projets financés, partiellement ou en totalité ont été :

2006-2010 : Initiation d'une recherche fondamentale de grande envergure

Financement de l'AFE : 185 000 € | Chercheur : Imad GHORAYEB

Il s'agit d'un projet de grande envergure, encore en cours aujourd'hui. Comme toute recherche fondamentale, il est long et difficile, mais il a d'ores et déjà abouti à des résultats probants qui ont donné lieu à des publications dans les plus prestigieuses revues médicales et scientifiques.

En savoir plus


2007 : Douleur, insomnie et somnolence au cours du syndrome des jambes sans repos

Financement de l'AFE : 30 000 € | Chercheur : Elias KARROUM

Ce projet a été publié dans diverses revues médicales et scientifiques nationales et internationale et a permis à l'ensemble du corps médical de mieux connaître, et mieux comprendre, les symptômes et les souffrances auxquelles les patients sont confrontés au quotidien.

En savoir plus


2008 : La luminothérapie peut-elle améliorer le syndrome des jambes sans repos ?

Financement de l'AFE : 40 000 € | Chercheur : Professeur BOURGIN

Une étude pilote contrôlée contre placebo.

En savoir plus


2008 : Etude sur l'efficacité de la toxine botulique dans le traitement du syndrôme des jambes sans repos

Financement de l'AFE : 5 000 € | Chercheur : Dr Imad Ghorayeb sous la promotion du Centre Hospitalier et Universitaire de Bordeaux et le soutien des laboratoires Ipsen Pharma

Titre du projet : Efficacité et tolérance de la toxine botulique dans le traitement du Syndrome des Jambes Sans Repos : étude non comparative sans insu de phase II selon un schéma « optimal en 2 étapes »

En savoir plus


2009 : Effet de la stimulation magnétique transcrânienne répétitive dans le syndrôme des jambes sans repos

Financement de l'AFE : 30 000 € | Chercheur : Docteur Christelle Monaca - CHU de Lille

En savoir plus


2014 : Relation entre le gêne Meis1 et le risque cardio-vasculaire dans la maladie de Willis-Ekbom

Financement de l'AFE : 60 000 € | Chercheurs : Docteur Frédéric MARMIGERE et Professeur Yves DAUVILLIERS (Montpellier)

En savoir plus


2014-2015 : Relation entre le gêne Meis1 et le risque cardio-vasculaire dans la maladie de Willis-Ekbom - Etude complémentaire

Chercheurs : Docteur Frédéric MARMIGERE et Professeur Yves DAUVILLIERS (Montpellier)

En savoir plus