Qu'est-ce que le "syndrome des jambes sans repos" ? Ils veulent le faire connaître

Qu'est-ce que le
Julie Hurisse
Date de publication :
14 mars 2024

LES NOUVELLES DE SABLÉ

Sarthe. Qu'est-ce que le "syndrome des jambes sans repos" ? Ils veulent le faire connaître.

L'association France Ekbom de Mayenne, Maine-et-Loire et Sarthe veut faire connaître le syndrome des jambes sans repos. Une réunion est organisée au Mans samedi 23 mars 2024.
 
Michel Lottin et Eugène Chevalier veulent mieux faire connaître le syndrome des jambes sans repos. ©Julie HURISSE/Les Nouvelles de Sablé

Le syndrome des jambes sans repos. Une maladie neurologique peu connue aussi appelée maladie de Willis Ekbom qui touche pourtant 7 à 8 % de la population en France, dont 2 à 3% de façon sévère. 
L’association France Ekbom de Mayenne, Maine-et-Loire et Sarthe organise une réunion publique d’information au Mans, samedi 23 mars 2024

Agé de 73 ans, Michel Lottin, agriculteur en retraite et habitant de Brains-sur-Gée en souffre depuis quinze ans. Les premières manifestations ont été des difficultés à trouver le sommeil. « Mon épouse a lu un article. J’ai consulté un généraliste qui m’a conseillé un neurologue. »

Des effets secondaires du traitement
Le diagnostic a été posé, Michel Lottin souffrait de la maladie de Willis Ekbom. Le premier traitement est plutôt efficace. Ses jambes qui tremblaient quand il était au repos, lui laissent un peu de répit.
« Je n’ai plus supporté le traitement au bout de trois ans. »
Il « passe au patch », mais les effets indésirables ne sont pas neutres. « Le médicament empêche de s’endormir ». Difficile au quotidien. « Quand on passe une mauvaise nuit, on n’a pas le même dynamisme le lendemain. » Un traitement qui soulage « mais ne guérit pas ».
Des symptômes différents
A chaque malade ses symptômes : agitation des jambes, chaleur, douleur qui se propage. L’association prend alors toute son importance pour favoriser les échanges entre chacun. Les conseils concernant les professionnels, les traitements…

Eugène Chevalier est correspondant de l’association depuis 2018. Elle a été créée au niveau national en 2001. « Elle compte aujourd’hui 2 000 adhérents dans toute la France et 70 à 80 en Sarthe, Mayenne et Maine-et-Loire. »
Un soutien à la recherche
Outre des conseils et de l’écoute, l’association finance la recherche via les cotisations et des dons. Elle cherche aussi à faire connaître la maladie auprès du grand public.
« Après 20 années de combat, il y a eu de grandes avancées pour apporter un soulagement, mais il reste quelques médecins incrédules doutant de la réalité de la maladie ou la connaissant mal en la jugeant peu invalidante ».

Eugène Chevalier poursuit la médiatisation de la maladie des « jambes sans repos » et invite les personnes intéressées à la réunion d’information au Mans.
Pratique : Réunion d’information, samedi 23 mars, 14 h à la maison de quartier Les Ardrières au Mans, rue Happeau.
contact :  02-43-08-98-62 ou 06-79-67-95-93.
Courriel : yvettemalarme@outlook.fr 
 
 
 
 
Donnez votre avis
Veuillez laisser votre commentaire ci-dessous.
        _____            ______
       |  ___|          |___  /
 _   _ |___ \ __      __   / / 
| | | |    \ \\ \ /\ / /  / /  
| |_| |/\__/ / \ V  V / ./ /   
 \__,_|\____/   \_/\_/  \_/    
                               
                               
Veuillez saisir les caractères affichés dans l'image
Nous collectons votre nom, adresse de messagerie et n° de téléphone, afin de vérifier et le cas échéant afficher votre commentaire. Lisez notre Politique de confidentialité pour en savoir plus.
À lire également dans cette catégorie