Ces impatiences qui epuisent

Ces impatiences qui epuisent
Date de publication :
05 décembre 2016
Marie-Hélène Vernier, journaliste à L’Est Républicain, en charge de la page « Santé » a bien voulu "consacrer un sujet à cette pathologie méconnue du grand public". Pour cela, elle a pris contact et interviewé notre correspondante locale, Nicole Fischer, en mettant en avant son témoignage pour dit-elle "permettre à nos lecteurs de comprendre les incidences d’une telle maladie sur le quotidien des personnes qui en sont atteintes". C'est une excellent article, avec une petite coquille: Il ne s'agit pas du syndrome de Willis Ekbom mais de la maladie de Willis Ekbom. Mais tout le monde l'aura rectifié. Merci à Nicole, pour son implication dans l'association, pour la tenue de sa réunon annuelle d'adhérents ce samedi 3 décembre avec le succès toujours au rendez-vous.
Donnez votre avis
Veuillez laisser votre commentaire ci-dessous.
 _____  _____  _____  __  
|  _  ||  ___||  _  |/  | 
 \ V / |___ \ | |_| |`| | 
 / _ \     \ \\____ | | | 
| |_| |/\__/ /.___/ /_| |_
\_____/\____/ \____/ \___/
                          
                          
Veuillez saisir les caractères affichés dans l'image
Nous collectons votre nom, adresse de messagerie et n° de téléphone, afin de vérifier et le cas échéant afficher votre commentaire. Lisez notre Politique de confidentialité pour en savoir plus.
À lire également dans cette catégorie