Elle veut faire connaître la maladie de Willis-Ekbom

(Rédigé le 24 octobre 2019)
Elle veut faire connaître la maladie de Willis-Ekbom

Marie-Claude Robert, correspondante régionale de l’association France-Ekbom, organise une réunion d’information ouverte au public sur le syndrome des jambes sans repos (maladie de Willis-Ekbom).

Cette rencontre pilotée par le docteur Domitille Dilly, neurologue, aura lieu à la salle de conférence A de l’hôpital Nord (entrée hall AB) de Saint-Priest-en-Jarez (Loire) le jeudi 31 octobre à 16 heures.

Une maladie invalidante
Cette maladie se manifeste pendant le repos, notamment au cours du sommeil, par des troubles sensoriels comme des sensations d’agacement, de fourmillements ou de brûlures. D’où un besoin irrépressible de bouger les jambes qui perturbe grandement, voire interdit le sommeil.

Marie-Claude Robert, atteinte de ce mal depuis 12 ans, est correspondante bénévole de France-Ekbom pour la Loire, la Haute-Loire et l’Ardèche. Faire connaître la maladie, accompagner et informer des thérapies les personnes atteintes, sensibiliser certains médecins qui la sous-évaluent, constituent les actions principales de l’association et de ses correspondants.

18 octobre 2019 - Edition Haute-Loire, Le Progrès